Open Access
Numéro
PlastOx 2007
2009
PlastOx 2007 - Mécanismes et Mécanique des Interactions Plasticité - Environnement
Page(s) 57 - 70
DOI https://doi.org/10.1051/ptox/2009006
Publié en ligne 17 mars 2009
PlastOx 2007 (2009) 57-70
DOI: 10.1051/ptox/2009006

Physico-chimie des joints de grains : ségrégation - précipitation

L. Priester

ICMPE/CNRS, 15 rue Georges Urbain, 94407 Vitry-sur-Seine, France

louisette.priester@glvt-cnrs.fr

Publié en ligne le 17 mars 2009

Résumé
La densité de défauts ponctuels, lacunes et atomes en insertion ou en substitution, éléments d'alliages ou impuretés, est généralement plus grande aux joints de grains qu'en matrice, hormis pour la macle cohérente Σ 3{111}. Le phénomène de ségrégation intergranulaire affecte non seulement la structure et l'énergie d'un joint de grains mais aussi ses défauts et leurs comportements. Les différences de chimie entre joints peuvent gommer totalement leurs différences géométriques. Ètroitement dépendante de la ségrégation, et difficile à différencier de celle-ci à ses tous débuts, la précipitation préférentielle d'une seconde phase aux joints de grains d'une phase initiale (ou phase-mère) joue également un rôle important sur les propriétés d'emploi des matériaux.



© EDP Sciences 2009